32e session du CIE: l’emploi des jeunes au centre des discussions

La Commission Economique pour l’Afrique(CEA) est l’une des cinq commissions régionales du Conseil Economique et Social de l’ONU (ECOSOC). Son Bureau en Afrique du Nord a pour mission de soutenir le développement des sept pays de la sous-région (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie et Soudan) en les aidant à formuler et mettre en œuvre des politiques et programmes à même de contribuer à leur transformation économique et sociale. Du 3 au 6 octobre dernier, le Comité Intergouvernemental d’Experts de la CEA a tenu sa 32e session ordinaire.

Cette session a réuni près de 150 hauts fonctionnaires, représentants d’organisations internationales et du secteur privé. Des experts et chercheurs, venus d’Algérie, Egypte, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie. La rencontre de haut niveau s’est tenue avec la participation de hauts responsables internationaux et marocains, dont M. Taïeb Baccouche, Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe, M. Mohamed Yatim, Ministre marocain de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle et Mme Vera Songwe, Secrétaire Exécutive de la CEA; ainsi que des représentants de plusieurs organisations internationales, du système des Nations Unies et du secteur privé.

Réunis sous le thème « Emploi des jeunes et développement durable » le comité d’experts a émis une série de recommandations à l’intention de la CEA, des pays d’Afrique du Nord et des partenaires de développement.

S’étant accordés sur l’ampleur des défis liés à l’emploi des jeunes dans la région, les participants ont reconnu que la vision portée par les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’échelle mondiale et l’Agenda 2063 de l’Union africaine à l’échelle continentale fournissent des cadres stratégiques convergents pour le traitement de ces problématiques dans le respect des spécificités de chaque pays.

Les participants ont par ailleurs encouragé la mise en place d’un mécanisme de coordination des actions menées; en faveur de l’emploi des jeunes. Ces actions qui en effet visent à optimiser l’impact des initiatives et programmes menés par les différents partenaires au développement; dont le Programme des Nations Unies pour le Développement, la Banque Africaine de Développement(BAD), l’Union Africaine et l’Organisation Internationale du Travail.

En outre, des débats a porté sur la mise en place, en collaboration avec l’OIT et la BAD, d’outils de partage et de diffusion des bonnes pratiques existantes en Afrique du Nord en matière de création et de promotion de l’emploi des jeunes.

De plus, au cours des prochains mois, le Bureau de la CEA en Afrique du Nord tiendra plusieurs autres activités dans la région. Parmi elles, le Forum nord-africain pour le développement et le Colloque international de Rabat du 21 au 25 novembre. Il y aura aussi, en décembre, la Réunion du Mécanisme de coordination sous régionale (SRCM) de l’Afrique du Nord. Elle sera l’occasion de dresser un bilan du travail mené par le système des Nations Unies; en soutien à l’Union du Maghreb Arabe.


A LIRE AUSSI:
1000 jeunes africains séjournent aux États-Unis
Jack Ma offre 10 millions de dollars aux jeunes entrepreneurs africains
Tags:

©2017 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?