Chemin de fer Abidjan-Ouagadougou: les travaux ont débuté

Chemin de fer Abidjan-Ouagadougou: les travaux ont débuté

0

Le ministre ivoirien de le l`Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly et ceux des Transports de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso ont procédé le lundi 4 décembre à Abidjan au Lancement des travaux de réhabilitation et de développement du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya par la Sitarail, filiale du groupe Bolloré.

D’un coût global de 262,4 milliards de FCFA, ces travaux à réaliser sur une période totale de huit ans, vont permettre la modernisation et le développement des services de transport des marchandises et de voyageurs par train.

En effet, cette voie de 1 145 kilomètres est en piteux état. Les wagons qui datent des années 1970 sont fatigués au point que l’on roule à 40 kilomètres/heure de moyenne. Mais aujourd’hui, les travaux de rénovation de 853 kilomètres de voie ont débuté. Il faut noter que cela faisait des années pour ne pas parler de décennies qu’Ivoiriens et burkinabé attendaient cette réhabilitation de la seule voie de chemin de fer reliant les deux pays.

Après deux ans d’interruption donc, les travaux de réhabilitation et de modernisation redémarrent en deux phases. Ce sont 260 milliards de francs CFA qui seront investis sur 8 ans. La première phase 85 milliards de francs CFA qui va concerner la réhabilitation de 30 gares et la consolidation de 337 kilomètres de plateformes.  Selon Eric Meylet, représentant à la cérémonie du groupe Bolloré “A l’issue des travaux de modernisation, nous serons en mesure de transporter chaque année 5 millions de tonnes; dont 2 millions de marchandises générales et 3 millions de tonnes de minerais, notamment du manganèse et 800.000 voyageurs”.


A LIRE AUSSI:
DANGOTE CEMENT SENEGAL AU SECOURS DE LA LIGNE FERROVIAIRE DAKAR-BAMAKO
DJIBOUTI: DORALEH MULTIPURPOSE PORT, UN PORT ULTRAMODERNE EN AFRIQUE

Loading…

About author