Faure GNASSINGBE, le nouveau visage de la CEDEAO

C’est officiel le président Faure Gnassingbé a pris la présidence tournante de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue de son  51ème  sommet qui s’est tenu dimanche à Monrovia au Liberia.

Les dirigeants ouest-africains se sont félicités du maintien de la paix dans la  sous-région, mais ont  toutefois reste alerte contre toutes les menaces potentiels tel que le terrorisme.  L’autre fait marquant de ce 51ème sommet est la présence du Premier Ministre Israélien Benjamin Netanyahu et du Ministre des affaire étrangère marocain Nasser Bourita chef de la délégation diplomatique du Royaume du Maroc, accueilli par la chef de l’État du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice sortante de la Cédéao. 

Celle-ci a vivement salué lors d’un discours d’allocution la contribution des forces armées de l’organisation régionale dont beaucoup   ont dû faire l’ultime sacrifice en donnant  leur vie au combat  pour la restauration de la paix dans la sous-région comme au Libéria lors de la guerre civile qui dura 24 ans. Rappelons que l’un des rôles majeur de la CEDEAO est la restauration de la paix suite  à une crise interne. Mais aujourd’hui celle -ci doit redoubler de vigilance face aux attaques terroristes qui mettent en péril la stabilité régionale. Nous faisons ainsi référence aux attaques qui ont été orchestrées notamment au Niger, au Mali et les récents évènements en Côte d’Ivoire.
De son côté, le Premier ministre israélien a assuré “réaliser un rêve” en assistant à ce sommet ouest-africain. “Je crois en l’Afrique, je crois en son potentiel, présent et futur. C’est un continent ascendant”, a assuré le Premier Ministre Israélien.

Il s’est aussi félicité d’un changement d’attitude envers son pays dans le monde, réitérant son souhait de voir Israël retrouver auprès de l’Union africaine (UA) le statut d’Etat observateur dont il bénéficiait au sein de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) jusqu’en 2002.
La visite de M. Netanyahu a été l’occasion d’inviter les 15 chefs d’Etat membres de la Cédéao à participer en octobre prochain au Togo au premier sommet Afrique-Israël.

Une rencontre inédite conçue et organisée par Africa Israel Connect, une plateforme israélienne dédiée au rapprochement des relations politiques et économiques entre Israël et le continent africain.

Tags:

©2018 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?