La seizième édition du Forum AGOA 2017 au Togo

African growth opportunity act AGOA, ou loi sur l’opportunité de croissance en Afrique est une législation mise en place par les Etats-Unis sous l’administration du Président Clinton.

AGOA avait été adoptée par le congrès Américain en 2000. C’est un ensemble de loi qui vise à soutenir l’économie des pays africains. Particulièrement ceux d’Afrique subsaharienne en leur permettant d’exporter aux Etats-Unis sans aucun droit de douane . Plus de 6500 produits africains sont concernés par cette loi.

Chaque année un forum est organisé entre les Etats-Unis et l’Afrique au sujet de AGOA. Ce forum portait sur  les nouvelles perspectives à adopter en vue du développement économique des pays d’Afrique subsaharienne.

Cette seizième édition du Forum AGOA s’est tenu du 08 au 10 Août à Lomé au Togo. Plusieurs hauts fonctionnaires des Etats-Unis ainsi que des représentants de l’Union Africaine et des communautés économiques régionales d’Afrique y étaient présents.

Il est vrai que depuis son accession au pouvoir le Président Donald Trump ne s’est pas très exprimé sur les échanges commerciaux entre les Etat Unis et l’Afrique. Mais Robert Lighthizer son porte parole directe au commerce a affirmé que les Etats-Unis portent un intérêt très important pour le marché africain.

Le thème retenu pour cette année était “les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce”. Et le nombre de pays aptes à bénéficier de cette législation est au nombre de 38. Cela a été l’occasion pour des représentants commerciaux américains de s’entretenir avec des délégations de l’Afrique subsaharienne afin d’exposer les souhaits de  Washington concernant l’Afrique.

Rappelons que pour être éligible à AGOA les pays doivent remplir certaines conditions. Ceux sont entre autre la bonne gouvernance, les droits de l’homme, l’interdiction d’appliquer des taxes sur les produits américains sur leur territoire, et  la protection des travailleurs. Le Président Faure Gnassingbe par la voie de son représentant a invité les participants à des “réflexions approfondies”, en vue d’une augmentation des exportations africaines, en baisse ces dernières années.


A LIRE AUSSI
DEUXIÈME ÉDITION DU FORUM ENTRE L’AFRIQUE ET LA CHINE
L’EGYPTE ACCUEILLE LE FORUM AFRICA
Tags:

©2017 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?