Les grands groupes chocolatiers accusés d’entretenir la déforestation en Côte d’Ivoire

Une partie du cacao ivoirien proviendrait des exploitations illégales. C’est ce que révèle un récent rapport de l’ONG de défense de l’environnement Mighty Earth.

A en croire les résultats de l’enquête menée par cette ONG, une partie du chocolat consommé dans le monde proviendrait de forêts et parcs protégés dans la République du cacao: la Côte d’Ivoire. Ce rapport est d’ailleurs intitulé « La déforestation amère du chocolat ».

Mighty Earth, en effet pointe du doigt ce qu’elle appelle le côté obscur du chocolat. Selon elle, les acteurs de l’industrie mondiale du chocolat qu’ils soient négociants (Barry Callebaut, Cargill et Olam) ou chocolatiers (Hershey’s, Nestlé, Mondelez, Lindt et Ferrero), entretiennent la déforestation; et s’approvisionnent en matière première au niveau de plantations cacaoyères installées dans des zones protégées. Le rapport souligne “La conversion de forêts en cultures de cacao dans des aires protégées enfreint la loi ivoirienne”. Il dit aussi que: « Afin de satisfaire la demande de géants de la chocolaterie comme Nestlé, Cadbury et Mars, de nombreux parcs nationaux du pays et d’aires protégées ont été défrichés pour laisser place à des exploitations de cacao, la matière première du chocolat. »

Cependant, d’après Rick Scobey, président de la World Cocoa Foundation représentant les intérêts des plus grands producteurs de cacao et fabricants de chocolat, c’est une situation qui est connue depuis des années. Mais le problème demeure irrésolu par les autorités ivoiriennes soupçonnées de complicité. Pour faire donc face au problème, 35 sociétés de production de cacao et de chocolat du monde, se sont engagées à  présenter un cadre d’action devant aboutir à une chaîne d’approvisionnement en cacao sans déforestation. Cette présentation se fera  en novembre prochain lors de la 23ème Conférence des Parties (COP 23) en Allemagne. Cela semble être une bonne initiative mais l’Organisation Mighty Earth reste quand même sceptique.


A LIRE AUSSI:
L’AFRIQUE PRODUIT 75% DU CACAO MONDIALE MAIS NE BÉNÉFICE QUE DE 2% DES REVENUS
LA CÔTE D’IVOIRE ET LE GHANA VONT-ILS CRÉER UNE OPEC ?
Tags:

©2017 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?