Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest: la sécurité alimentaire au centre des débats

Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest: la sécurité alimentaire au centre des débats

0

Du 4 au 8 décembre 2017, le Bénin acueille la Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest. Organisée par le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss) et le Secrétariat du club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (Csao/Ocde), cette rencontre annuelle est placée sous le patronage des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA.

Il s’agit d’un rendez-vous annuel pour parler des enjeux alimentaires qui réunit tous les acteurs de l’agriculture et de l’alimentation, à savoir gouvernements, institutions, ONG, associations de producteurs et d’éleveurs. La rencontre de Cotonou replace les questions de la nutrition, de la sécurité alimentaire et de la résilience au cœur des politiques nationales, régionales et internationales de développement. Plus de 300 parties prenantes du développement de la région sahélienne et ouest africaine dont une dizaine de ministres, des leaders régionaux et représentants de haut niveau sont à Cotonou pour prendre part à l’événement.

 Au menu des 5 jours d’échanges et de partage d’expériences, diverses sessions et panels de discussions sur la situation alimentaire et nutritionnelle (San), les approches innovantes et territoriales, la gestion des risques liés au changement climatique, les semences pour la résilience et la solidarité régionale.

Il faut dire qu’à propos d’alimentation, la saison agricole a été globalement correcte en Afrique de l’Ouest. La production de céréales et de tubercules a même augmenté. Pourtant, il y a plus de 5 millions de personnes qui ne peuvent pas se nourrir. Cette situation est certes lié à la sécheresse mais elle est aggravée par le terrorisme dans certaines parties de la région. Il s’agira donc pour les participants à cette rencontre d’apporter une solution au problème alimentaire que connaît ces 5 millions d’africains.


A LIRE AUSSI:
LA FAMINE RISQUE À NOUVEAU DE SÉVIR EN AFRIQUE DE L’EST
DE GRANDES CHANCES DE VAINCRE LA FAIM EN AFRIQUE
About author