Une “Mona Lisa africaine” retrouvée et vendue à plus d’un million d’euros

Une “Mona Lisa africaine” retrouvée et vendue à plus d’un million d’euros

0

Un des portraits de la princesse nigériane Tutu Ife Adetutu Ademiluyi, peint par l’artiste nigérian Ben Enwonwu et considéré comme la “Mona Lisa africaine”. Véritable “icône nationale” dans son pays et considéré disparu, ce tableau a été mis aux enchères après avoir été retrouvée dans un appartement de Londres.

Le célèbre tableau a en effet été vendu  lors d’une vente d’art africain contemporain. La vente a été retransmise en direct à Lagos pour permettre aux acheteurs potentiels de se manifester.

Ainsi, après plusieurs propositions, la « Mona Lisa africaine » a été vendue à 1,2 million de livres soit 1,36 million d’euros. Cela représente soit quatre fois son estimation la plus haute et un record pour l’artiste nigérian Ben Enwonwu qui l’a peint.

En outre, décrite comme “la Joconde africaine”, la princesse yorouba a inspiré une série de trois peintures à l’artiste considéré comme le père du modernisme nigérian; et dont un portrait depuis longtemps disparu a récemment fait surface.

Cette oeuvre découverte par hasard dans un appartement du nord de Londres était estimée à 282.000 euros.

Par ailleurs, pour rappel, Ben Enwonwu était professeur de beaux-arts à l’université d’Ile-Ife, berceau de l’ethnie yorouba, dans le sud-ouest du Nigeria; lorsqu’il rencontra Adetutu Ademiluyi en 1973 et réalisa son portrait. Cette représentation d’une princesse yorouba par un artiste igbo; reproduite sur une affiche populaire accrochée dans de nombreuses maisons nigérianes; est devenue un symbole de la réconciliation nationale.

“Le modèle est Yoruba et Ben Enwonwu était Ibo, donc issues de différentes ethnies”, souligne Eliza Sawyer, spécialiste au département d’art africain de Bonhams. Le tableau a été un symbole important de réconciliation; juste après le conflit du Biafra à la fin des années 1960.

 


A LIRE AUSSI:
BUJUMBURA ACCUEILLE LA 8E ÉDITION DE LA BIENNALE DES ARTS DE L’AFRIQUE DE L’EST
SORTIE DE BLACK PANTHER EN AFRIQUE: LES AFRICAINS SONT SÉDUITS
About author