La côte d’Ivoire a inauguré le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique de l’ouest

La côte d’Ivoire a inauguré le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique de l’ouest

0

Le président ivoirien Alassane Ouattara a procédé le jeudi 02 octobre dernier , à l’inauguration du barrage hydroélectrique de Soubré, une ville située à environ 367 kms d’Abidjan dans le sud-ouest de la Côte d’ivoire. Il s’agit du plus grand barrage de l’Afrique de l’ouest.

Le barrage, une immense construction de 4 km sur le fleuve Sassandra, est d’une puissance de 275 Mw qui augmente la capacité de production du pays d’un peu plus de 10%.  D’un coût de 331 milliards de francs CFA (500 millions d’euros), sa construction, démarrée en 2013, a été financée par la Chine à hauteur de 85%. Et la première turbine avait été mise en service en juin dernier. Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara s’est dit « fier et heureux » d’inaugurer ce barrage qui était « inscrit  dans son programme de gouvernement ».  

Selon M.Thierry Tanoh Ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies, cet ouvrage qui constitue « une grande fierté pour notre pays »  va permettre à un plus grand nombre de concitoyens d’avoir de l’électricité. Signalons que les travaux de ce barrage ont duré 50 mois .  “Le projet de barrage de Soubré est l’un des plus emblématiques de la coopération sino-ivoirienne”, a souligné le représentant de l’ambassadeur de Chine à Abidjan Wang Yu.

D’après M.Amidou Traoré, Directeur Général de CI-ENERGIES “Soubré est l’aménagement hydroélectrique le plus puissant de Côte d’Ivoire. Il ajoute que: “Cet ouvrage augmentera la part du renouvelable de 45% et 200 hectares de terres ont été préservées pour la conservation de la faune et de la flore”.

En outre, le Président Ouattara a posé à la même occasion, la première pierre du barrage de Gribo Popoli, localité située à 7km de Soubré. Il soutient que ces investissements visent à « maîtriser les coûts  de production de l’électricité et permettent la réduction du prix à moyen terme ».

Par ailleurs, il faut noter que l’installation de ce barrage entre dans le cadre de la politique énergétique du pays qui ambitionne de faire passer la puissance électrique de 2 000 MW à 4 000 MW, d’ici à 2020. Le taux d’électrification est d’environ 50% actuellement mais le président Ouattara a promis d’électrifier tous les villages de plus de 500 habitants.


A LIRE AUSSI:
TECHNOLOGIE DANS L’AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L’OUEST: DES DRONES VONT SURVEILLER LES PLANTATIONS
LE SÉNÉGAL MISE SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Loading…

About author