L’Afrique du Sud renoue peu à peu avec la croissance

L’Afrique du Sud renoue peu à peu avec la croissance

0

Après une longue période d’atonie, l’économie sud-africaine a crû de 2 % au troisième trimestre. Une reprise bien fragile cependant.

C’est une surprise et plutôt une bonne. L’Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent africain, a enregistré une croissance de 2 % au troisième trimestre 2017, a annoncé ce 5 décembre l’agence nationale de la statistique (StatsSA). Et il s’agit du deuxième trimestre consécutif de hausse du produit intérieur brut (PIB), après des mois de récession début 2017. Comparé au troisième trimestre de 2016, le PIB a augmenté de 0,8 %.

Dans l’ensemble, les données d’aujourd’hui montrent des résultats très positifs pour l’économie sud-africaine. Malgré un premier trimestre très faible, la croissance dépassera probablement les attentes de 2017. Portée par une agriculture qui se relève d’une longue période de sécheresse, la croissance dans ce secteur a été de l’ordre de 44,2 % au cours du troisième trimestre. Ce qui en fait le premier contributeur de ce retour à la croissance. Notamment grâce à une récolte record de maïs, la plus importante jamais enregistrée dans le pays, à la suite de pluies abondantes dans les régions agricoles.

L’Afrique du Sud devrait terminer l’année avec une croissance économique positive en 2017, mais inférieure à 1 %. Au cours des neuf premiers mois de l’année, le pays de Jacob Zuma a enregistré une croissance de 1 %. La banque centrale sud-africaine et le Fonds monétaire international prévoient une croissance du PIB de 0,7 % sur un an en 2017; tandis que la Banque mondiale a fait une estimation de la croissance d’environ 0,6 %. Donc même si ces résultats du troisième trimestre sont bons, ils sont encore trop faibles pour avoir un réel impact dans la croissance générale du pays; toujours englué dans une crise de confiance profonde des investisseurs.


A LIRE AUSSI:
ZIMBABWE: LE NOUVEAU PRÉSIDENT PARLE DES NOUVELLES RÉFORMES ÉCONOMIQUES
L’ARABIE SAOUDITE APPORTE 100 MILLIONS $ D’AIDE À LA FORCE G5 SAHEL
About author