Le défenseur nigérien de l’environnement Al-Moustapha Alhacen, gagne un prix de prestige

Le Nuclear-Free Future Award ou prix de l’avenir sans nucléaire a été fondé à la suite de l’Assemblée Mondiale sur l’Uranium réunie à Salzbourg en Autriche en 1992. Depuis 1998, il a été remis à des personnes ou des organisations ayant œuvré pour un monde sans nucléaire. Cette année, le prix a été décerné au nigérien Al-Moustapha Alhacen, président de l’ONG Aghirin’man.

Militant, pour un environnement sain, le nigerien a gagné le prix dans la catégorie Résistance. « C’est un honneur pour moi, pour ma famille et pour mes amis avec qui j’ai mené le combat pendant plusieurs années, et pour l’Afrique en général et particulièrement le Niger, a t-il reconnu.

Al-Moustapha Alhacen, en effet mène un combat depuis 2002 pour la reconnaissance des conséquences environnementales et sanitaires de l’exploitation des mines d’Arlit; dans le nord du Niger. Il reproche aux filiales d’Areva, qui exploitent ces mines depuis les années 70 dans, un manque de transparence sur l’impact de leurs activités sur les populations. “Nous avons constaté un certain nombre de maladies à Arlit et dans les campagnes environnantes. Ces maladies, qui touchent les personnes mais aussi les animaux, sont inhabituelles dans cette zone”, explique-t-il. Il dénonce par ailleurs que quarante ans après le début de l’exploitation, Arlit ressemble à des ruines. Et il y a des millions de résidus exposés à l’air libre, à moins de 5 kilomètres de la ville à vol d’oiseau. En clair, la population a hérité de la pollution durable.  Cette pollution, malheureusement, elle est là.

Toutefois, la dénonciation de ces situations a permis quelques avancées concrètes pour les populations locales. Il y a eu entre autres, la fermeture des puits dont les eaux étaient les plus contaminées, la décontamination d’une centaine de points chauds dans les rues d’Arlit, la suppression de la pratique consistant à faire laver les tenues de travail potentiellement contaminées par les épouses des travailleurs, etc.. Cependant, malgré ces actions, les atteintes à l’environnement restent préoccupantes. Le défenseur de l’environnement Al-Moustapha Alhacen ne compte donc pas arrêter son combat en cours de route.


A LIRE AUSSI:
ENVIRONNEMENT: L’AFRIQUE LUTTE CONTRE LA DÉSERTIFICATION
LES GRANDS GROUPES CHOCOLATIERS ACCUSÉS D’ENTRETENIR LA DÉFORESTATION EN CÔTE D’IVOIRE

Tags:

4 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

  1. […] Le défenseur nigérien de l’environnement Al-Moustapha Alhacen, gagne un prix de prestige […]

  2. […] LE DÉFENSEUR NIGÉRIEN DE L’ENVIRONNEMENT AL-MOUSTAPHA ALHACEN, GAGNE UN PRIX DE PRESTIGE […]

  3. […] LE DÉFENSEUR NIGÉRIEN DE L’ENVIRONNEMENT AL-MOUSTAPHA ALHACEN, GAGNE UN PRIX DE PRESTIGE […]

  4. […] LE DÉFENSEUR NIGÉRIEN DE L’ENVIRONNEMENT AL-MOUSTAPHA ALHACEN, GAGNE UN PRIX DE PRESTIGE […]

©2018 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils