Le mois de mai placé sous le signe du rugby féminin en Afrique

Le mois de mai placé sous le signe du rugby féminin en Afrique

0

Lors de sa dernière Assemblée Générale à Londres en novembre 2017, World Rugby (https://goo.gl/NPUK88) a approuvé un nouveau plan stratégique mondial pour le rugby féminin pour la période 2017 à 2025. Charge à Rugby Afrique maintenant de s’en inspirer pour écrire son propre plan stratégique adapté aux réalités géographiques; économiques et culturelles du continent africain. Cela afin de promouvoir la pratique du rugby  féminin en Afrique.

En effet, l’association continentale fait du mois de mai le mois du rugby féminin en Afrique.  Un forum de deux jours sur le leadership féminin à Gaborone au Botswana, sera ainsi organisé les 22 et 23 mai en ouverture du tournoi Rugby Africa Women’s Sevens ; qui se tiendra les 26 et 27 mai 2018. Les dates et lieux n’ont pas été choisis au hasard. Rugby Afrique capitalise sur la tenue du forum International Working Group on Women and Sport du 17 au 20 mai à Gaborone.

Au cœur des débats, le développement du rugby féminin et l’augmentation du nombre de joueuses africaines bien sûr; mais aussi la place de la femme dans notre sport de façon plus générale du staff technique des équipes jusqu’à la direction des structures dirigeantes du rugby en Afrique.

Il est vrai que l’Afrique accuse un retard sur le plan du rugby féminin puisqu’elle n’affiche aucun représentant pour l’heure à la Coupe du Monde de Rugby féminin à XV; et seules les sud-africaines participeront à la coupe du monde de rugby à sept à San Francisco en juillet. Qu’à cela ne tienne; sous l’impulsion de Katie Seidler, directrice générale pour le rugby féminin chez World Rugby; l’équipe de Rugby Afrique compte bien se mobiliser pour faire changer les choses ; et s’appuyer sur les fédérations les plus motivées pour créer des pôles de croissance du rugby féminin en Afrique ; et faire des émules le plus rapidement possible.

Ainsi, la Présidente de la fédération de rugby du Burkina Faso, Mme Rolande Boro et la directrice générale de la fédération tunisienne de rugby, Mme Maha Zaoui porteront le flambeau du projet africain; et leurs efforts ont déjà été récompensés par l’octroi d’une bourse de développement par World Rugby.

En outre, pour Katie Sadleir cette super semaine du rugby féminin en Afrique représente une opportunité à ne pas manquer; “Le développement du rugby féminin présente la plus grande opportunité pour notre sport au cours de la prochaine décennie.”

Quant à la compétition, les équipes en lice aborderont ce tournoi dans une optique de préparation pour les qualifications aux Jeux Olympiques qui se tiendront l’année prochaine. Sont attendues à Gaborone les équipes d’Afrique du Sud, du Kenya; de l’Ile Maurice, de Madagascar, du Sénégal, de Tunisie, du Maroc, du Zimbabwe; de l’Ouganda et les hôtes du Botswana.

Distribué par APO Group pour Rugby Africa.


A LIRE AUSSI:

Rugby: la Namibie et la Tunisie qualifiées pour la coupe du monde U20

Rugby U20: 8 sélections nationales africaines s’affrontent dans le Trophée Barthés

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *