Ligne Abidjan-Cotonou: Bolloré débouté de son action en justice

La Cour suprême du Bénin s’est prononcée dans l’affaire qui oppose Bolloré au Groupe privé béninois Petrolin. En effet, le pourvoi en cassation formé par le Groupe Bolloré n’a finalement pas eu gain de causes. Le Groupe français qui voulait récupérer les travaux de construction du projet ferroviaire reliant Cotonou à Abidjan en passant par Niamey et Ouagadougou, va devoir renoncer à son projet.

Le contentieux juridique concernait Bolloré l’État béninois et Dossou Aworet PDG du Groupe béninois Petrolin concurrent de Bolloré sur ce projet nommé “Épine dorsale”. La réalisation des travaux de la ligne ferroviaire vont donc revenir à Petrolin dont le PDG est l’initiateur du projet.

Pour rappel, l’origine de cette affaire remonte à l’année 2008. Les travaux du chemin de fer qui devait relier le Bénin au Niger avaient été confiés au géant béninois Petrolin; qui avait gagné l’appel d’offre. Cependant en 2013, le Président béninois d’alors remet l’exécution du projet à Bolloré. Certaines sources affirment que les raisons du Président Yayi Boni étaient que Petrolin n’avait pas les moyens pour mener à bien les travaux. La société béninoise envoie l’affaire devant les tribunaux et se voit réattribuer les travaux. Insatisfait de cette décision de justice Bolloré à son tour forme un pourvoi en cassation.

Mais malheureusement pour le Groupe français, la cour suprême béninoise a estimé que Petrolin est bel et bien apte à exécuter les travaux du projet “Epine dorsale”. La cour a donc tranché en faveur de Petrolin déboutant ainsi Bolloré de son pourvoi en cassation. « Bolloré doit se mettre à l’écart” » a estimé l’avocat de Petrolin. “L’État béninois ne doit plus concéder le même projet à une autre société”.

Il faut aussi rappeler que ledit projet de réhabilitation et d’extension n’avance pas depuis novembre 2013; date à laquelle les deux pays ont créé ensemble Bénirail.


A LIRE AUSSI:
A quand la reprise des travaux de la ligne ferroviaire Bénin-Niger?
Crise migratoire: l’Algérie veut expulser plusieurs migrants en situation régulière
Tags:
1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.

  1. […] Ligne Abidjan-Cotonou: Bolloré débouté de son action en justice […]

©2017 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?