Mali : première mission de l’expert indépendant de l’ONU avant le début de la campagne électorale

Mali : première mission de l’expert indépendant de l’ONU avant le début de la campagne électorale

0

L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Mali, Alioune Tine, se rendra au Mali du 25 au 29 mars 2018; dans un contexte d’insécurité croissante avant la tenue des élections prévues pour le 29 juillet 2018.

“Mon centre d’intérêt va porter sur cette période pré-électorale et sur les questions liées aux droits humains. Je suis conscient que la campagne officielle pour les élections  présidentielles doit débuter le 7 juillet 2018; et le vote se déroulera le 29 juillet de cette année. Je tiens à voir si les mesures sont en place pour que les élections se déroulent dans de bonnes conditions”; a dit l’Expert.

En effet, cette visite intervient dans un contexte de persistance des violations graves du droit international des droits de l’homme de des abus du droit international humanitaire dans le pays; qui continuent de ternir les efforts de protection des civils et d’assistance aux victimes. ‘ Je suis préoccupé par des informations qui me parviennent selon lesquelles la violence intercommunautaire dans la région du centre et du nord du Mali a connu une escalade dramatique.  A cela s’ajoute l’expansion des activités des groupes extrémistes violents qui terrorisent les populations avec des enlèvements; des assassinats ciblés et d’autres traitements cruels,’ a ajouté l’Expert.

‘J’entends saisir cette opportunité pour recueillir des informations relatives aux initiatives antiterroristes prises par divers acteurs et évaluer leur impact sur la promotion et la protection des droits de l’homme. Je note qu’une autre étape dans la réponse à ces activités des extrémistes violents se prépare ; et je voudrais me renseigner sur ces initiatives’, a indiqué l’Expert.

Je voudrais aussi voir si la résolution du Conseil de Sécurité d’il y a neuf mois, mettant en place le régime de sanctions a eu un effet dissuasif.  Des actes qui violent le droit international des droits de l’homme ou le droit international humanitaire; ont été désignés comme critère pour le régime de sanctions ciblées, a encore souligné l’Expert..

Durant sa mission, l’Expert indépendant rencontrera les autorités maliennes, le corps diplomatique; des représentants de la Mission intégrée pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA) et des agences de l’ONU; des défenseurs des droits de l’homme, et des organisations de la société civile.

Les informations recueillies serviront  à la mise à jour de la présentation que l’expert indépendant doit faire au Conseil des droits de l’homme en mars 2019; à l’occasion de la publication de son rapport.

Distribué par APO Group pour Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR).

Your email address will not be published. Required fields are marked *