Première édition de la foire “consommons local” au Burkina Faso

Première édition de la foire “consommons local” au Burkina Faso

0

La 1ère édition de la foire « Consommons local » s’est tenue du 19 au 25 février derniers, à la maison du peuple de Ouagadougou. Pendant sept jours, il y a eu dans la capitale burkinabé une rue marchande dénommée « Burkin’daaga »; où des exposants issus d’horizons divers (producteurs de beurre de karité, de produits agricoles, de pagnes tissés…) ont offert une meilleure visibilité à leurs produits.

Cette foire a été organisée car il a été constaté que les Burkinabé ne consomment pas assez leurs produits. En effet, malgré l’existence d’un marché local et d’une main-d’œuvre abondante, les produits locaux manquent de circuits de commercialisation face à une forte concurrence de produits importés. Pour inverser la tendance, une centaine d’associations a organisé cette foire consacrée aux produits locaux.

Pour cette première édition, l’événement a eu pour thème « Consommation des produits locaux et création d’emploi : Stratégie et engagements nationaux pour la dynamisation du secteur de productivité ».

L’initiative de la foire ‘’Consommons local’’ est de l’Association Wa-mêdô. Pour cette association, le socle de l’économie se trouve dans la production et la consommation locale.

La structure estime que la production locale au Burkina est un secteur plein d’avenir et constitue une alternative durable dans la lutte contre le chômage et la pauvreté en milieu rural et urbain.

“Plus d’excuses pour ne pas consommer ce que nous produisons”, a martelé le ministre Harouna Kaboré, lors de l’ouverture de la foire. Revenant à la charge, le patron de la cérémonie a invité les acteurs locaux à emboîter les pas de l’organisation. « Même si les initiatives se ressemblent comme deux gouttes d’eau, elles doivent se multiplier dans tous les arrondissements, au besoin, pour que les gens aient l’information (…) », a-t-il lancé.

 


A LIRE AUSSI:
GABON: UNE FOIRE POUR VALORISER LE SECTEUR AGRICOLE
CONGO-BRAZZAVILLE: UNE FOIRE POUR AMENER LA POPULATION À REBOISER
About author