Le Rwanda à l’ère des nouvelles technologies

Le Rwanda un pays en plein développement, et les investisseurs y voient avec raison un potentiel incroyable. En 2014 le pays s’est érigé en modèle Africain de développement. Ce développement se fait dans plusieurs domaines particulièrement dans les technologies de l’information et de la communication( tic). En effet que ce soit avec un smartphone ou avec les mobiles ancienne génération, tout le monde communique aisément et en permanence.

Dans les villages rwandais par exemple, l’ensemble des utilisateurs se regroupent sous forme de communes, de localités ou de villages et développent des listes de diffusions par sms. Ces listes permettent aux familles de connaître les informations sur les sujets auxquelles elles s’abonnent. Les sujets sont par exemple la santé, les naissances, l’évolution des formalités administratives, ou bien la sécurité. Aussi, les Rwandais maîtrisent parfaitement les outils, réseaux sociaux et le cloud computing. Les outils Google, simples et efficaces, sont les plus en vogue, Microsoft suit logiquement et c’est Apple qui est à la traîne avec des solutions moins compatibles.

Par ailleurs, pour continuer sur cette lancée, le gouvernement rwandais et des organisations internationales ont pris l’initiative de créer « Le kLab » qui signifie « knowledge Laboratory » soit « laboratoire de la connaissance » en français.  Il s’agit d’un espace collaboratif gratuit dédié à l’innovation qui s’adresse aux étudiants, jeunes diplômés, entrepreneurs et ingénieurs. Le but de rassembler tous les jeunes rwandais passionnés de nouvelles technologies. Et les résultats de cette initiative 5 ans après sont apparemment satisfaisants.

En effet parmi les success stories du Klab on peut citer deux jeunes start up: GiraICT et SafeMotos. La première est un fabricant de tablettes et de smartphones accessibles aux plus bas revenus notamment grâce au paiement mensuel.  Quant à SafeMotos, c’est une start up qui propose un service similaire à celui d’Uber cependant pour les motos-taxis. Ces start up florissantes du kLab sont révélatrices d’une réelle dynamique autour des nouvelles technologies au Rwanda ainsi que la création d’un écosystème  numérique.

 

A LIRE AUSSI:
KIGALI DEVIENT LA 3E CAPITALE DU TOURISME D’AFFAIRES
INNOVATION AU SERVICE DES VILLES AFRICAINES
Tags:

©2017 Africanow designed by FREECONCEPT.MA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?