INDH : Investir dans le Potentiel Humain pour Développer l’Afrique

INDH : Investir dans le Potentiel Humain pour Développer l’Afrique

0

Les intervenants lors d’un atelier organisé, mardi, dans le cadre du 8ème Sommet Africités qui se tient du 20 au 24 novembre à Marrakech, ont souligné le rôle central du capital humain dans la réalisation du développement escompté en Afrique.

Lors de cette rencontre initiée sous le thème “Investir dans le capital humain au niveau local Africain pour atteindre les Objectifs du Développement Durable (ODD) et la Vision Africaine 2030”, ces intervenants ont insisté sur la nécessité de tirer profit des expériences réussies susceptibles de mieux exploiter le potentiel humain dont regorge l’Afrique, notamment les jeunes, en vue de contribuer au développement du continent.
Dans ce cadre, Mohammed Dardouri chargé de la coordination Nationale de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), a souligné la place que peuvent occuper les jeunes en Afrique en tant qu’élément central du développement.

Il a précisé que l’INDH a permis, aux côtés d’autres projets, de maintenir la cadence de croissance sur le plan du développement humain qui s’articule autour de trois composantes, à savoir l’éducation, la santé et le revenu, passant en revue les résultats positifs réalisés par cette Initiative, dont notamment la création de 14.000 associations, la réalisation de 43.000 projets dans les différentes régions du Royaume et le soutien des jeunes à créer des activités génératrices de revenus (9.400 projets). l’INDH figure désormais parmi les trois plateformes mondiales dans le domaine de l’initiative sociale.

De son côté, le président de l’Association des Autorités Locales du Rwanda (RALGA),  Uwimana Innocent, a précisé que l’atteinte des ODD exige d’accorder une grande attention à l’élément humain et d’œuvrer à faire de ces objectifs l’un des fondements des stratégies locales, tout en mettant l’accent sur les projets mis en place par le Rwanda pour la réalisation de ces objectifs et leur adaptation aux spécificités de chaque région.

Loading…

Source : Libération

About author