La Banque Africaine de Développement finance 500 millions $ pour l’assainissement de l’Afrique subsaharienne

La Banque Africaine de Développement finance 500 millions $ pour l’assainissement de l’Afrique subsaharienne

0

Les villes d’Afrique subsaharienne vont bénéficier d’un investissement de 500 millions de dollars de la Banque Africaine de Développement (BAD) en vue de financer l’installation des services d’assainissement inclusifs.

La Banque Africaine de Développement (BAD) travaillera en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates . La Fondation s’est engagée à verser 14,5 millions de dollars pour ce projet. Sa contribution servira à subventionner la conception et la structuration du fonds et à soutenir le développement dans les prémices du projet. Le programme d’assainissement urbain et de la Facilité à l’accès de l’eau en Afrique (2018-2022) a été lancé en 2011. Son principal objectif est de collecter et de créer un fonds Africain d’investissement pour l’assainissement urbain.

Pour Wambui Gichuri, directeur du Département du développement de l’eau et de l’assainissement de la Banque , cette initiative doit « aborder la question de l’assainissement de manière globale, en veillant à ce que les pauvres soient pris en charge de manière globale. » Cette vision qui se veut totale présente plusieurs avantages : les déchets humains seront gérés en toute sécurité le long de la chaîne de service d’assainissement et exploités de manière à ce qu’ils puissent être recyclés et réutilisés.

La Banque Africaine de Développement (BAD) a indiqué que 30 % de ses ressources seront dédiées aux communautés pauvres. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 23 % des décès des bébés nés prématurément sont attribuables à des causes environnementales (dont le manque d’assainissement). En 2012, la Banque Mondiale a fait remarquer que le manque d’assainissement coûtait à une vingtaine de pays Africains 1 à 2,5 % de leur PIB annuel, soit environ 4,7 milliards de dollars. 30 % des subsahariens avaient accès à l’assainissement en 2010 .

Loading…

Source : VivAfrik

About author