La Fondation Merck continue de renforcer le « Merck Cancer Access Program » en Gambie, au Lesotho, au Botswana et au Zimbabwe

La Fondation Merck continue de renforcer le « Merck Cancer Access Program » en Gambie, au Lesotho, au Botswana et au Zimbabwe

0
  • La Fondation Merck s’engage à améliorer l’accès des patients à des soins de qualité et équitables contre le cancer en Afrique.

  • Dr. Rasha Kelej, PDG de la Fondation Merck, rencontre les Premières Dames de la Gambie, du Botswana, du Lesotho et du Zimbabwe

 

La Fondation Merck(Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne poursuit son engagement à long terme pour améliorer l’accès aux soins contre le cancer et renforcer des capacités à travers son programme « Merck Cancer Access Program » en Afrique.

Dr. Rasha Kelej PDG de la Fondation Merck a rencontré la Première Dame de Gambie, S.E. Fatoumattah Bah-Barrow, Première Dame du Lesotho, S.E. Maesiah Thabane, Première Dame du Botswana, S.E. Neo Masisi et Première Dame du Zimbabwe, S.E. Auxillia Mnangagwa pour discuter de « Merck Cancer Access Program » et du partenariat à long terme de la Fondation Merck pour renforcer les capacités dans leurs pays dans les domaines du cancer, de la fertilité et du diabète.

« Nous nous engageons à mener l’Afrique vers un avenir meilleur en changeant la tendance des soins contre le cancer sur le continent. Notre réunion d’aujourd’hui était un effort dans la même direction. La Fondation Merck a travaillé activement pour réaliser notre vision et atteindre nos objectifs de renforcement des capacités professionnelles dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues dans plus de 17 pays africains. Nous allons maintenant renforcer nos efforts dans plusieurs autres pays », a souligné le Dr. Rasha Kelej.

Jusqu’à présent, plus de 30 candidats du Niger, du Tchad, de Guinée, du Kenya, d’Éthiopie, du Rwanda, d’Ouganda, du Libéria, du Botswana, d’Afrique du Sud, de Gambie, du Sénégal, de Zambie, de Namibie et du Ghana ont été inscrits au « Merck Oncology Fellowship Program » d’un an et de deux ans en partenariat avec les ministères africains de la santé et les cabinets des Premières Dames à être mener à l’Université de Nairobi (Kenya), au Tata Memorial Centre (Inde), à l’Université de Malaya (Malaisie) et à l’Université du Caire (Egypte).

Le « Merck Cancer Access Program » renforce les capacités de prise en charge du cancer, soutient la mise en œuvre et le développement de solutions de santé spécialisées et est complété par des campagnes de sensibilisation de la communauté visant à réduire les incidences du cancer et à améliorer les taux de survie.

Le manque de moyens financiers n’est pas le seul défi en Afrique et dans les pays en voie de développement, mais la pénurie de personnel de santé qualifié capable de s’occuper de la prévention, le diagnostic précoce et la prise en charge du cancer à tous les niveaux des systèmes de santé est un plus grand défi. Par conséquent, la Fondation Merck a mené le « Merck Oncology Fellowship Program » qui vise à renforcer les capacités professionnelles en matière de prise en charge du cancer dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues en Afrique et dans les pays en voie de développement.

Loading…

Your email address will not be published. Required fields are marked *