Les Investissements Directs Étrangers (IDE) en Afrique affichent une forte moyenne

Les Investissements Directs Étrangers (IDE) en Afrique affichent une forte moyenne

0

7840 projets IDE en Afrique ces dix dernières années La branche Africaine du cabinet international Ernst & Young vient de publier son rapport annuel sur les Investissements directs étrangers (IDE) dans lequel elle analyse notamment les performances du Continent au cours de la dernière décennie, révélant que une moyenne annuelle des 784 IDE, pour un total IDE sur la période de 7840 projets.

Des investissements dont la cartographie des destinations s’est également modifiée avec le temps.

Entre 2008 et 2017, les investissements directs étrangers (IDE) en Afrique affichent une moyenne annuelle de 784.
C’est ce que révèle la nouvelle étude du cabinet international Ernst & Young Africa publiée ce lundi 29 octobre et intitulé : «Turning tides».

En dix ans en effet, l’Afrique a attiré au total 7840 IDE selon la même source. Mais alors que ces derniers atteignaient leur plus haut niveau sur la période en 2011 (923 investissements), quatre événements majeurs ont parfois freiné l’engouement des investisseurs : la crise financière mondiale de 2008 dont les effets se sont considérablement prolongés sur les deux années suivantes ; le printemps arabe qui a freiné les IDE dans les pays du Nord du Continent ; la crise des marchés émergents en 2014 et la chute de la croissance en Afrique subsaharienne en 2016 qui ont pendant ces années attisé l’appétit des investisseurs.

Lire la suite : La Tribune Afrique

Loading…

About author